Comment devenir wedding planner ?

Le métier de wedding planner consiste à assurer le rôle de chef d’orchestre du mariage de ses clients. Avant le mariage, il doit sélectionner les prestataires (traiteur, fleuriste, animateur musical, loueur de salles, etc.). Le jour du mariage, il doit superviser l’ensemble des participants (prestataires et invités) et gérer le planning. Comment devenir alors wedding planner ?

Les formations et diplômes requis pour devenir Wedding planner

Aucune formation diplômante n’est reconnue par l’État pour devenir Wedding planner. Un cursus dans le domaine de l’événementiel dans une agence spécialisée peut toutefois s’avérer un plus afin d’appréhender les exigences et la réalité du métier.

wedding planner

Le BTS événementiel et le DUT Information Communication demeurent des parcours envisageables pour s’orienter vers l’organisation de mariages ou faire carrière dans l’événementiel. Vous pouvez aussi faire une licence professionnelle communication ou management de l’événementiel. Pour accéder à un poste à responsabilité une fois sur le marché du travail, il est recommandé de poursuivre ses études jusqu’à un bac+4 ou un bac+5.

Les qualités et compétences nécessaires pour trouver un poste de Wedding planner

La réalité du terrain, qui reste avant tout de l’organisation événementielle appliquée au mariage, n’est pas à négliger. Au-delà de l’aspect créatif évident, ayez des compétences de gestionnaire, de commercial et de négociateur.

Gestionnaire, car le wedding planner doit savoir gérer un budget, celui des mariés et le vôtre, ainsi que la comptabilité de votre activité (élaboration de contrats, de devis). Commercial, car il doit prospecter et entretenir son portefeuille de clients, de fournisseurs et de prestataires (traiteurs, loueurs, fleuristes). Négociateur puisqu’il va coordonner différents prestataires et trouver le meilleur prix.

Le wedding planner est un métier de contact et donc une présentation soignée est nécessaire, ainsi qu’une diplomatie exemplaire. Vous devez pouvoir gérer à la fois les prestataires, les invités, les mariés et tout autre interlocuteur, sans révéler votre stress.

En outre, une connaissance parfaite du secteur de l’événementiel et du déroulement d’un mariage (civil, religieux) est un atout. Sans parler de la gestion des familles, du nouveau-né aux grands-parents : du relationnel !